• De la paysannerie à l'agriculture

      Il y a encore quelques décennies vous étiez appelés « paysans » par vos concitoyens citadins, ceux du peuple de base bien sûr car les autres, ceux d'la haute,  vous appelaient les « croquants », les « gueux » ou « cul-terreux »!!!

    Vos voisins, des campagnes ou des bourgs, vous appelaient par vos noms ou prénoms, vous donnaient des « coups d'mains » contre un simple « coup d'vin », ou même parfois contre un « coup d'pouce » en nature, pour éviter la disette en fin de mois difficile... ça ne s'appelait pas encore le troc.

    Ces voisins en question  achetaient vos productions sur les marchés ou étalages des épiciers, ou directement à la ferme, certains de ces produits étant « exportés » vers vos villes voisines ou plus lointaines, ce qui vous faisait un p'tit pécule pour acheter vos chaussures du dimanche pour les plus aisés d'entre vous, ou vos sabots de bois pour les autres... et oui les inégalités existaient déjà !

    En tous cas si inégalités il y avait, plus de solidarité existait. Sans coopératives ni syndicats vous subveniez à vos besoins grâce à l'entraide et au soutien de vos proches, grâce aux « garçons d'ferme » aussi, qui eux ne travaillaient souvent que contre une paillasse, un litron d'rouge, un peu d'tabac et une place à table, mais grâce surtout aux besoins de vos concitoyens qui étaient aussi limités que les vôtres.

    Nous ne consommions à l'époque effectivement que ce dont nous avions réellement besoin et non ENVIE !!!

    Je vous parle ici d'un temps que les moins d'quatre-vingts berges ne peuvent pas connaître, cette putain d'guerre et les « trente glorieuses » qui ont suivies étant passées par là !

    Depuis en effet sont arrivé(e)s en masse et en vrac, le capitalisme excessif avec ses systèmes consuméristes, les chocs pétroliers, le système bancaire et ses travers, les crises financières, la mécanique agricole, les charges sociales agricoles, les coopératives agricoles, les entrepreneurs agricoles, les syndicats agricoles, les industriels agricoles, l'industrie agroalimentaire puis la fameuse « Grande distribution » !

    Tous ces systèmes vous ont exploités, dépouillés, souillés, saignés, bref, sucés jusqu 'à la moelle, et tous les responsables de ces systèmes vous ont amenés à vous agenouiller et leur manger dans la main, par asservissement certes mais avec votre consentement !

    Vous n'étiez pas obligés, malgré la modernisation indispensable, de suivre les propagandes des lobbys industriels (bien aidés par des gouvernements à leurs bottes), et de produire à outrance aidés par des subventions à l'export !

    Vous n'étiez pas obligés de cotiser pour des sociétés coopératives, qui décident à votre place du prix de vente de vos productions !

    Vous n'étiez pas obligés de reprendre des entreprises familiales en recréant les mêmes erreurs que vos aïeux !

    Vous n'étiez pas obligés d'enrichir des banques à vos dépends, en vous endettant pour des tracteurs au prix d'une maison modeste !

    Vous n'étiez pas obligés de vous spécialiser en monoculture pour alimenter vos élevages intensifs, et de gaver vos terres (notre terre) de tous vos engrais, pesticides et autres « phytosanitaires » !

    Vous n'étiez pas obligés mais vous l'avez fait ! Vous vous êtes empêtrés dans un système dont vous ne savez comment vous débarrasser !

    Vos endettements sont à la hauteur du poids de vos maisons en pierre de taille, de vos machines infernales, de vos bagnoles et de vos quads !

    Vous ne prenez même plus la peine d'élever vos propres volailles, votre cochon ou votre mouton et êtes incapables de subvenir à vos besoins par autosuffisance, ne prenant même pas le temps d'entretenir un potager familial, car comme la majorité de vos concitoyens,vous faites vos courses dans les supermarchés que vous dénigrez tant !

    Vous êtes complices du système qui vous asservit et vous appauvrit !

    Vous étiez « paysans », du mot pays, vous entreteniez le paysage.

    Agriculteurs vous êtes devenus, par le remembrement et vos monocultures, vous abîmez le paysage.

    Redevez paysans, lâchez du lest, rapprochez vous de la nature au lieu d'lorgner vers votre syndicat et votre banquier, tournez vous vers une agriculture durable, la polyculture, l'agroforesterie, l'agriculture naturelle, la permaculture, l'agriculture biologique, arrêtez vos productions intensives, produisez local, artisanal, produisez mieux, c'est possible et moins coûteux !

    Les populations en voie de développement ont besoin de réapprendre à cultiver, pas de vivre aux dépends de vos exportations massives de produits de mauvaise qualité !

    Plus vous produisez, plus vous consommez, plus vous polluez, plus vous gaspillez, plus vous perdez ! C'est un système infernal et les lobbys et gouvernements sont complices et coupables de ce système !

    Ils vous ont assez grugés et nous avec ! Sortez de ce système consumériste et prenez votre avenir en mains, en gardant votre, Notre souveraineté alimentaire, tout en rendant la leur à des populations qui l'ont perdue à cause de ce système infâme !!!


    Chers agriculteurs je ne suis pas votre ennemi, je suis un ennemi de ce système qui nous tuera tous si nous n'y faisons rien, et vous êtes en première ligne ne l'oubliez pas !

    La pilule assez calorifique et vitaminée pour nos apports nutritionnels journaliers n'est pas encore arrivée sur le marché, bien que j'en entende parler depuis l'enfance .

    Grâce à vous et vos amis maraîchers nous avons une diversité de produits faramineuse.

    Profitez en et ne laissez pas partir cette diversité entre les mains des firmes et revenez vers une agriculture paysanne et indépendante de la mondialisation.

    Votre indépendance est la garantie de notre souveraineté alimentaire, notre avenir est entre vos mains. Si vous laissez le pouvoir aux géants de l'agro-industrie vous êtes foutus, nous sommes foutus !!!

    Sachez que nos « élites » gouvernementales et vos « élites » syndicales sont pour, la balle est dans votre camp !

    Loïc Digaire, amoureux des p'tits oiseaux*, des pt'ites abeilles* et des vers de terre*.

    * Animaux en voie de disparition !

    http://agri-passion-xtractorx.skyrock.com/profil/

     

    Nourrir le monde avec l'agriculture bio (Jacques Caplat)     https://youtu.be/madBQTLOHKk

    Paysan d'un autre siècle... https://www.youtube.com/watch?v=_eXaVp9EXXw

    Benoît Biteau RMC Bourdin  http://www.dailymotion.com/video/x28fbgi_benoit-biteau-sur-rmc-bourdin_webcam

     

     

     

    « Tentative d'évasion (fiscale)Comment la gauche anti-austérité unit ses forces en vue des régionales »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks