• Le secteur du recyclage permettrait de créer jusqu'à 440.000 emplois d'ici 2030

    Un secteur qui va créer des centaines de milliers d'emplois, on est preneur, par les temps qui courent. Ce secteur, c'est celui de l'économie circulaire. Le recyclage, l'allongement de la vie des produits : on espère jusqu'à 440.000 nouveaux emplois d'ici 2030 pour ces métiers en plein boom.

    Il y a de l'or dans nos poubelles, on le dit souvent. Mais il y a aussi des centaines de milliers d'emplois. Un rapport de l'Institut de l'économie circulaire estime qu'en consommant moins, on peut employer plus. Cette enquête montre que le recyclage, le reconditionnement, la réparation des objets en fin de vie, la réutilisation des matériaux et aussi la conception écologique des produits permettraient de donner du travail à 440.000 personnes en France d'ici 2030. Le secteur emploie déjà 600.000 salariés. Il y a donc de très grandes marges de progrès. D'autant que cette économie circulaire est moins affectée par le chômage que le reste de l'économie, d'après ce rapport.

    Quelques exemples : on travaille en ce moment sur le recyclage des anciens compteurs de GRDF. Une filière se met en place pour déconstruire les bateaux de sport et de plaisance. On n'en démantèle que 400 par an aujourd'hui. L'objectif est de passer à 4.000. D'après l'Institut de l'économie circulaire, il y a aussi beaucoup à faire dans le domaine automobile, ou pour les déchets informatiques. De même que dans le bâtiment, où on peut réutiliser davantage de matériaux.

    Dans ces 400.000 emplois à venir, il y a de tout. Des emplois très peu qualifiés, locaux. Mais aussi des jobs d'ingénieur et de technicien supérieur pour innover : ils doivent par exemple concevoir des produits plus durables ou des circuits d'approvisionnement "verts". Des emplois qui pourraient relancer l'économie de régions en perte de vitesse tout en économisant les matières premières et l'énergie.

    C'est mon boulot par Philippe Duport mardi 23 juin 2015
     

    Le secteur du recyclage permettrait de créer jusqu'à 440.000 emplois d'ici 2030

     

    « Document: l'intégralité des propositions grecques à la Commission EuropéenneSOLIDARITE AVEC LA FLOTTILLE DE LA LIBERTE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks